Accueil Articles Notre guide spirituel.
Notre guide spirituel. Imprimer Envoyer


De notre naissance à notre mort, nous sommes assistés par un « guide. »
Certains l’appellent « ange gardien », d’autres « être de lumière », d’autres ne le savent pas, mais l’ont quand-même auprès d’eux !


-Qui est-il ?

Le guide est un esprit qui nous accompagne et nous conseille tout au long de notre vie terrestre.
Il est en fait l’intermédiaire entre nous et Dieu (ou force causale).

Grâce à la philosophie spirite et aux contacts obtenus avec l’Au-Delà, on comprend que ceux que l’on nomme « guides » sont en fait des esprits de défunts.
(Remarque : dans certains autres textes, on dit que les guides ne se seraient pas tous nécessairement incarnés.)
Au travers des messages reçus, nous nous apercevons que la protection est une Loi indispensable à tous, incarnés et désincarnés.

L’Esprit qui guide est plus évolué que son protégé, tant sur le plan moral qu’intellectuel ; mais c est avant tout quelqu’un que nous avons connu et apprécié au cours de notre vie –présente ou antérieure- (parent, ami).
Il nous est proche, il nous aime. Il est l’esprit qui espère en nous, qui nous voit vivre et évoluer.

Il n’est pas essentiel que nous n’ayons qu’un seul et  même guide : la règle n’est pas absolue.
Nous pouvons changer de guide en cours de route ; de la même  manière que nous pouvons avoir le même pendant toute notre incarnation et, si nécessaire, pendant plusieurs vies.
Il y a plusieurs raisons pour lesquelles notre guide peut cesser cette fonction ; il peut décider de se réincarner pour sa propre évolution ou préférer accomplir une autre mission dans l’au-delà.
Dans ces cas là, un autre guide prendra sa place.

Par contre nous ne pouvons pas avoir plusieurs guides à la fois ; mais un guide peut suivre plusieurs protégés.

A la question qui fut posée à un esprit mediumniquement, celui-ci répondit : « un guide voit son protégé à tous les instants, il le suit, il le conduit, lui souffle le chemin qu’il faudrait suivre, il rit, il pleure, il traverse tous les sentiments de son protégé parce qu’il l’accompagne sans relâche ».


-Peut-on le rencontrer ?

Les guides n’ont de cesse que de se manifester; ils le font avec joie mais surtout amour ; lors d’une séance spirite un guide a communiqué pour dire à son protégé : « Je suis ton guide et j’en suis heureux ; partageons ensemble ce sentiment d’être, de durer et de donner, car nous avons un long chemin et un travail à accomplir ; « je te protège, je t’aime et je te suis ».

L’autre circonstance qui permet une rencontre avec son guide est la « décorporation nocturne », c’est-à-dire tout simplement lors de notre sommeil.
Voici les explications de l’esprit : « le sommeil est une petite mort qui permet de capter les énergies spirituelles » ; ainsi, chaque nuit, nous partons pour l’au-delà à la rencontre de notre guide et d’autres désincarnés.
Bien que le souvenir de ce voyage soit souvent occulté par les barrières de l’inconscient, les acquis spirituels ont une influence certaine sur notre comportement par la suite.

Il n’est toutefois pas toujours facile de déceler la présence de son guide, que ce soit pendant les rêves ou par divers signes.

Cependant, ne pensons pas que notre guide décide à notre place ; il suit, il veille, il tente d’insuffler les bonnes décisions ; sans être sûr d’être entendu… Cela dépend de la réceptivité, de la conscience et de l’état d’esprit du protégé.

Certains guides ne parviendront jamais à entrer en contact avec leur protégé, pour diverses raisons.
D’autres y parviendront mais leur protégé restera sourd aux conseils, se laissant entraîner dans la facilité et le renoncement ; le guide souffre beaucoup de cet état de choses lorsque cela se passe ainsi.


-Quel est le rôle du Guide au moment de la mort ? Et dans l’Au-Delà ?

Le rôle du guide ne s’arrête pas à notre mort terrestre.
C’est lui qui nous accueille au bout du « tunnel », que nous traversons lorsque nous nous désincarnons.
Son accueil est sécurisant ; c est lui qui nous entraine progressivement vers l’invisible, afin de nous habituer à cette nouvelle condition immatérielle. C’est lui aussi qui nous conduit vers d’autres êtres chers partis avant nous.

Ce travail est beaucoup plus difficile si le nouveau défunt se trouve « dans le trouble » (1)

Après son accueil, le guide restera auprès de nous, afin de nous permettre d’appréhender sereinement notre état « d’esprit », et non plus de « personne physique. »
Il nous fait découvrir l’Au-Delà.
Ensemble, guide et protégé font le bilan de la vie qui vient de se terminer, sans jugement, de façon objective et sincère.

Pour ceux qui choisiront plus tard de retourner à l’incarnation, c’est encore sur les conseils de leur guide qu’ils fixeront le moment, le lieu et la mission de la prochaine vie terrestre.

Il est donc essentiel de prendre conscience que tout près de vous, un ami sûr et dévoué est présent, qui veille, soutient, aide et aime.
Alors pensez à lui ; il ressentira l’appel et y tentera d’y répondre.
Le soir, avant de vous endormir, envoyez-lui vos pensées d’amour pour faciliter le contact durant votre sommeil.
Ouvrez-lui votre cœur et vous ferez de votre guide, un guide heureux.


-Existe-t-il des guides meilleurs que d’autres ?

Non, les réussites de la vie ne sont pas fonction du guide, du fait que la mission du guide n’est pas de décider à la place de son protégé.
Par son influence subtile, il veille, il tente d’insuffler les bonnes directions, les bonnes intuitions ; hélas il n est pas certain qu’il puisse être entendu ; tout dépend de la réceptivité –inconsciente- du protégé, et de sa bonne volonté à assumer sa vie.
Le guide a souvent suivi un cheminement commun avec son protégé, c’est pourquoi il le connait bien dans une proximité spirituelle et affective ; c’est d’ailleurs à partir de là qu’il a décidé de devenir son guide.

Nous avons, quoiqu’il en soit, toujours, notre libre arbitre.

N’oublions jamais notre guide !

Nous vivons dans un univers matériel qui fait barrage avec le monde spirituel.
Mais nous pouvons mettre notre esprit à l’écoute.
L’essentiel, au-delà de son identité –que certains chanceux ont pu connaître par le biais de séances spirites- est de savoir qu’il existe et que l’on peut s’adresser à lui.
Le seul fait d’avoir conscience que nous n’avançons pas seul est déjà très important.
C’est être conscient de sa présence, de son soutien devant les difficultés de la vie, crée une relation télépathique qui lui permet plus facilement de nous atteindre.
Nous précisons qu’il n’y a aucun danger à faire appel à son guide par la pensée.

Si la connexion avec notre guide reste un sentiment si subtil, son influence si ténue, c’est qu’il s’agit avant tout d’une relation spirituelle.


-EXPERIENCE PERSONNELLE : la rencontre avec mon guide.

Grâce à la TCI et à l’Ecriture Automatique que j’ai eu le grand bonheur de pratiquer avec succès, j’ai pu apprendre que j’avais eu, de ma naissance à mes 7/8 ans, un guide prénommé Nestor (nous avons d’ailleurs plaisanté ensemble sur ce prénom ancien !). Comme je commençais à grandir, il m’a confiée à Bernard, et ce jusqu’à ce que Bernard devienne le guide de mon père « pour le préparer à quitter cette Terre » juste avant sa mort.
C’est donc Didier qui est venu près de moi, pour m’aider à surmonter le départ de mon père ; il est toujours mon guide à ce jour.
Je n’ai pas réussi à savoir de quelle manière j’avais connu Didier ; je n avais peut être pas à le savoir. Je sais seulement de lui qu’il est mort jeune, dans un accident de moto.

Je pense à Didier quasiment chaque jour, pour tout et pour rien ! Mais profondément  lors de décisions importantes à prendre. Je peux vous assurer que je reçois son aide.

Je me plais à imaginer que je serai moi-même, un jour, un guide, pour un protégé que je parviendrai à accompagner sereinement sur le chemin de sa propre vie.


(1)Nous avons abordé le « trouble » dans un article précédent.


Pour une étude plus approfondie sur les Guides, je vous conseille le N° 88 du « Journal Spirite » dont cet article est un résumé.


Bien à vous,


Gisèle,
 

 
Copyright © 2017 Mélonic. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Agenda

Tout l'agenda

Newsletter

Pour la recevoir entrez votre nom (Name) et votre Mail (Envoyer)